COVID19 – Mes 5 conseils pour mieux vivre le confinement en école à maison

Durant la quarantaine,  enseigner ne s’improvise pas surtout pour les parents qui n’ont pas choisi ce mode d’instruction.  Voici quelques conseils pour mieux vivre l’école à la maison.

Je vous propose ici mes meilleurs conseils de prof pour vous organiser le mieux possible durant ce confinement.

Conseil n°1 : cadrez le temps

Quand les enfants sont à l’école, ils ont un cadre avec des horaires précis. Ils savent donc ce qu’ils doivent faire à chaque moment de la journée. Avec le confinement, il y a une perte de repères et le cerveau des enfants se met en mode « vacances ». Le risque est fort qu’ils n’arrivent pas à s’organiser.

Plus les enfants sont jeunes et plus ce risque est élevé. Il existe toujours pour les lycéens et les étudiants. S’organiser ne coule pas de source pour tout le monde !

Votre travail de parents est donc de bien cadrer le temps. Comment faire ? C’est simple vous reprenez l’emploi du temps de votre enfant et vous vous en inspirez le plus possible (travail, matières étudiées et pauses très importantes)

Evidemment, il n’est pas souhaitable de le reproduire à 100%. Durant cette période « exceptionnelle » prenez le temps pour votre enfant : faites du jardinage avec votre enfant, motivez le pour lire, faites des jeux de société, chantez bref amusez-vous et décompressez car cette période n’est pas aussi facile pour les enfants et nous ne savons toujours pas combien de temps elle va durer !

Conseil n°2 : Faites des activités courtes (et des pauses) !

A l’école, les enfants ont l’habitude de réaliser des tâches courtes  (entre 10 et 15 minutes). En effet, ils n’ont pas le même temps de concentration que les adultes.

Je vous conseille donc de varier les activités et de les entrecouper de pauses courtes.

Conseil n°3: Dédramatisez la situation 

Beaucoup de parents s’affolent depuis le début du confinement car pour eux l’école « c’est loin ». Certains ajoutent même « ne pas savoir faire ». De plus, beaucoup de parents sont en télétravail et ont donc leur travail à gérer en même temps que leur enfant.

L’immense majorité des parents veut bien faire, et il y a donc pas mal d’angoisse chez ces derniers.

Pour ces parents, il faut donc D.é.D.R.A.M.A.T.I.S.E.R la situation, nous sommes tous dans le même bateau ! Il y a aujourd’hui plus de 3,5 milliards de personnes en confinement !

Prenez ce temps comme une opportunité pour découvrir au mieux votre enfant, de travailler à ses côtés, de voir comment il pense et évolue (l’inverse est aussi vrai !).

Le plus important est de ne pas abandonner les matières fondamentales que sont les mathématiques et le français et de les travailler tout en se faisant plaisir sous forme de jeux et de défis. 

Conseil n°4 : Comment inventer des activités sympas ?

Vous venez de lire le point précédent et vous vous dites « mais c’est génial ce qu’il nous dit Marc mais comment faire ? Comment trouver des idées ?

Voici donc dans cette partie la MACHINE A ACTIVITES SYMPAS !

Je vais vous apprendre de façon simple comment avoir une idée d’activité pour votre enfant (de la maternelle au collège) tout en restant chez vous !

On va utiliser 2 variables :

  • 1 : Les matières importantes à travailler (je vous l’ai dit précédemment : les maths et le français)
  • 2 : Toutes les activités réalisables chez-soi : cuisiner, jouer, jardiner, ranger, laver, manger, regarder un film, lire etc…

Et bien en partant de la 2nd catégorie (les activités) vous pouvez trouver automatiquement un travail à réaliser à votre enfant (en pensant qu’il doit travailler les MATHS et le FRANÇAIS) :

Vous n’avez rien compris ? Pas grave ! Je vous donne des exemples et vous allez voir c’est simple comme bonjour !

Exemple 1 :  prenons comme activité regarder un film,  que faire travailler ?

            – Français :

  • Décrire les personnages.
  • Ecrire un résumé de l’histoire en une ligne, 10 lignes, une page.
  • Langage oral: pour les plus jeunes (maternelle) pareil mais à l’oral + un dessin.
  • Recherche Internet : si c’est un film historique : proposer une recherche des lieux et faits historiques (pourquoi ne pas étudier la période historique du film ?). 

            – Maths :

  • Mesure (de l’heure) Durant une scène donnée (vous donnez le début et la fin à la seconde près – pas plus de 10 minutes) proposez à votre enfant de chronométrer le temps de prise de parole d’un personnage. Il mesure chaque prise de parole à l’écrit et calcule à la fin la durée totale de prise de parole.

Exemple 2 : la cuisine: un grand classique !

            – Français :

  • Ecrire une recette que votre enfant aime ou voudrait avoir (vous pouvez travailler le passé, présent et futur et même le conditionnel).
  • Recherche Internet d’une recette : la recopier à la main (bien sûr).
  • L’illustrer dans un cahier de recettes !

            – Maths :

  • L’incontournable travail des mesures : avec les solides (farine, sucre, chocolat) et les liquides (eau, lait).  

Exemple 3 : jardinage !

            – Français :

  • Étudiez le nom des plantes que vous plantez ou que vous envisagez de planter (travail du futur).
  • Travail des saisons (quand planter ?), des mois et de leurs caractéristiques.
  • Rédigez un journal de potager (ou de jardin) dans ce style là : http://www.ac-grenoble.fr/ecoles/pdch/spip.php?article2119    

            – Maths :

  • Pour les maternelles et CP : comptez, dénombrez le nombre de fleurs jaunes, rouges etc.. Faites une liste écrite, un dessin.
  • Pour les plus grands à partir du CE1, reprenez le travail sur les saisons.
  • Pour les CM1/CM2 travaillez les notions de périmètre et de superficie du jardin (ou une partie du jardin)

J’espère que vous avez compris le principe !  les possibilités sont nombreuses !

Pour résumer : vous partez d’une activité que vous avez l’habitude de réaliser avec votre enfant (chez-vous) et vous vous posez la question : qu’est-ce que je pourrais travailler en maths et en français à partir de cette activité ?

Croyez-moi, votre enfant fera de grands progrès car il n’y a pas mieux que le concret et les défis du quotidien pour apprendre efficacement ! En plus quand c’est fait avec plaisir et bien c’est bingo !

Conseil n°5 : essayez de planifier au maximum

Je sais ce n’est pas facile même pour les enseignants mais essayez de planifier au maximum ce que vous voulez faire avec votre enfant. Ça vous permettra d’optimiser les temps de travail de votre enfant et aussi vous serez plus serein(e) !   

Si vous avez des questions, n’hésitez pas en commentaire. Si cet article vous a aidé n’hésitez pas à le partager en mails, en lien sur les forums, Facebook etc… ça m’aide beaucoup, je vous remercie par avance !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *